Historique
Canoë au nez d'esturgeon

TRANSPORT FLUVIAL CHEZ LES AUTOCHTONES

Les premiers bateaux qui sillonnent les eaux du lac Kootenay et son bras ouest ne sont pas en bois ni en acier mais en écorce. Les Premières nations établies dans la région ont développé des techniques de navigation qui s'appuient sur un type particulier d'embarcation très bien adaptée à la région. Les Sinixt (indiens des lacs Arrow) et les Ya-qan nu-kiy (bande indienne du bas Kootenay de la Première nation Ktunaxa) utilisent le « sturgeon-nosed canoe » (canoë au nez d'esturgeon) comme moyen principal de transport.

Le lac Kootenay est un lac long et large qui couvre le fond de la vallée sur plus de 100 km. Les montagnes qui le surplombent sont pentues et les rivières qui l'alimentent dessinent de grands deltas constitués de marais propices aux inondations. Pour voyager dans la région, les Premières nations doivent parfois négocier le passage de cols en altitude, une entreprise au mieux difficile et tout simplement impossible lorsque la neige est encore épaisse. Le plus souvent, les Autochtones suivent les rivières et les lacs au fond d'étroites vallées. Pour progresser aussi bien dans les marais quasi stagnants, sur les lacs où s'abattent parfois des tempêtes violentes et le long des rapides qui ponctuent le cours des rivières, les Autochtones ont dû concevoir un canoë de forme unique.

Le canoë au nez d'esturgeon, qui doit son nom à sa proue et à sa poupe pointées vers le bas, est particulièrement bien adapté aux conditions de navigation rencontrées dans la région. Les premiers explorateurs européens admirent son faible poids et ses autres qualités, telles que la possibilité de le réparer rapidement après avoir percé la proue en heurtant un rocher. Les membres des Premières nations les laissaient parfois immergés dans l'eau froide, en bordure des berges, lestés de pierres, pendant toute une saison, quelquefois plus longtemps. Ces canoës sont d'une conception unique, typique de cette région d'Amérique du Nord, quoique des canoës similaires aient été trouvés dans le nord de la Russie.

Avec l'arrivée des Européens dans la région, les Autochtones apprennent à utiliser la toile au lieu de l'écorce pour confectionner la coque de leurs canoës. Ils continuent à utiliser ce canoë traditionnel alors même que les premiers vapeurs à une roue commencent à croiser sur les eaux du lac Kootenay et du bras ouest. Des photographies prises entre 1900 et 1930 montrent encore des Autochtones voyageant dans la région comme ils l'ont fait pendant des milliers d'années. L'ère du canoë au nez d'esturgeon, beaucoup plus longue que celle des vapeurs à une roue, arrive néanmoins en même temps à son terme avec l'aménagement du réseau routier.

Canoë à nez d'esturgeon à Crescent Bay
Canoë à nez d'esturgeon à Crescent Bay, bras ouest du lac Kootenay, 1924. Mention de crédit - photo : Touchstones Nelson Archives

VIDÉO: Canoë au nez d'esturgeon

Description du fichier média : Courte séquence vidéo d'un canoë à nez d'esturgeon sur le bras ouest du lac Kootenay. La séquence a été filmée par le révérend George Kinney, de l'Église Unie du Canada, alors qu'il travaillait sur la Kootenay Waterway Mission, sillonnant le lac Kootenay en tous sens pour visiter les petites communautés isolées à la fin des années 1920.

Canoë au nez d'esturgeon

Pour lire cette média, vous devez avoir installé le plugiciel Flash. Vous pouvez le télécharger ici.

VIDÉO: Canoë au nez d'esturgeon

Description du fichier média : Courte séquence vidéo d'un canoë à nez d'esturgeon sur le bras ouest du lac Kootenay. La séquence a été filmée par le révérend George Kinney, de l'Église Unie du Canada, alors qu'il travaillait sur la Kootenay Waterway Mission, sillonnant le lac Kootenay en tous sens pour visiter les petites communautés isolées à la fin des années 1920.

Télécharger le fichier vidéo

Famille dans un canoë à nez d'esturgeon
Une jeune famille dans un canoë à nez d'esturgeon sur le lac Kootenay. Mention de crédit - photo : Touchstones Nelson Archives
Canoë au nez d'esturgeon sur le bras ouest du lac Kootenay
Une famille inconnue dans un canoë à nez d'esturgeon à Airey's Landing, sur le bras ouest du lac Kootenay. Mention de crédit - photo : Touchstones Nelson Archives