Historique
Le vapeur à une roue Nelson et les bateaux à Nelson

LES COMPAGNIES DE VAPEURS À UNE ROUE DU LAC KOOTENAY

Columbia & Kootenay Steam Navigation

Créée en 1890 pour faire face à l'augmentation de trafic sur les voies navigables de la vallée de la Columbia et des Kootenays, la Columbia & Kootenay Steam Navigation (CKSN) est bien placée pour exploiter au mieux le boom minier dans la région. La compagnie est fondée par J.F Hume, W. Cowan et le capitaine R. Sanderson, qui a construit le SS Despatch pour les services de transport sur la rivière Columbia et les lacs Arrow. Le capitaine J. Irving, J.A. Mara et F.S. Barnard se joignent rapidement à la jeune entreprise. Le SS Lytton est le premier bateau construit par la CKSN pour assurer la liaison entre Revelstoke et Northport (Washington), sur la rivière Columbia. La compagnie étend rapidement ses services vers l'est en proposant une liaison vers Bonners Ferry, dans l'Idaho, par le lac et la rivière Kootenay, à bord du SS Nelson, construit en 1891. La CKSN achète le SS Spokane en 1893, l'allonge, et le met en service sur le lac Kootenay. Au cours des six années qui suivent, la CKSN continue à agrandir sa flottille : le SS Kootenai et le SS Nakusp desservent la rivière Columbia et les lacs Arrow tandis que le SS Kokanee assure les navettes sur le lac Kootenay. En février 1897, Chemin de fer Canadien Pacifique (CFCP) achète la CKSN pour 200 000 $, absorbant du même coup un solide compétiteur sur la scène des transports. Le CFCP se positionne alors pour dominer une industrie du transport en pleine croissance dans le sud-est de la Colombie-Britannique.

Chemin de fer Canadien Pacifique

Ayant terminé la ligne ferroviaire transcanadienne en 1885, la société Chemin de fer Canadien Pacifique (CFCP) tourne son attention sur l'absorption de son compétiteur dans le sud-est de la Colombie-Britannique : Chemin de fer le Grand Nord du Canada. L'achat de la Columbia & Kootenay Steam Navigation Company en 1897 et l'achèvement de la voie ferrée du sud de la Colombie-Britannique (Southern Railway of British Columbia) entre Lethbridge (Alberta) et la Colombie-Britannique par le col Crowsnest sont des étapes importantes qui conduiront finalement à la domination de CFCP dans le sud de la Colombie-Britannique.

À l'aube du nouveau siècle, CFCP continue à construire des vapeurs à une roue pour le lac Kootenay en concentrant ses efforts sur le tourisme. La compagnie construit ainsi l'hôtel Kootenay Lake à Balfour et le porte-drapeau de sa flottille, le SS Nasookin, en 1913. Après la Première Guerre mondiale, l'industrie du tourisme ne parvient pas à percer suffisamment et CFCP se concentre à nouveau sur le transport régulier des passagers et des marchandises. La construction de la voie ferrée du sud de la Colombie-Britannique entre Kootenay Landing et Procter le long de la rive ouest du lac Kootenay sonne le glas des vapeurs à une roue sur le bras sud du lac Kootenay. Le SS Moyie continue à assurer la navette entre Procter, Kaslo et Lardeau, au nord, jusqu'à sa mise hors service en 1957. CFCP loue ensuite les services de remorqueurs et de barges jusqu'en 1977. La compagnie continue de nos jours à entretenir et à utiliser la voie ferrée du sud de la Colombie-Britannique.

Chemin de fer le Grand Nord du Canada

Chemin de fer le Grand Nord du Canada devient le plus puissant compétiteur de CFCP au tournant du siècle. Comme CFCP, la société Chemin de fer le Grand Nord du Canada possède une ligne ferroviaire transcanadienne dont l'entretien nécessite la création de nouvelles niches commerciales. La compagnie commence alors à investir dans la région du lac Kootenay avec la construction de la voie ferrée de Nelson et Fort Sheppard (qui prend le relais des vapeurs à une roue jusqu'à Nelson et assure le transport vers le sud jusqu'à Marcus, dans l'État de Washington), la voie ferrée entre Kaslo et Slocan, l'International Navigation & Trading Company et la voie ferrée entre Bedlington et Nelson (qui connecte les vapeurs à une roue du lac Kootenay au quai de Kuskonook, et la voie ferrée qui va jusqu'à Spokane (Washington)). En 1899, Chemin de fer le Grand Nord du Canada crée la Kootenay Railway and Navigation Company pour gérer ses intérêts. Mais avec le déclin de l'intérêt porté aux mines de la région, les affaires de la compagnie dégringolent également et elle est obligée de retirer son service de liaison par vapeurs. Elle continue néanmoins à exploiter des trains sur la ligne reliant Nelson à Spokane.

Kootenay Railway and Navigation Company

La Kootenay Railway and Navigation Company (KR&N) est fondée en 1899 pour prendre en charge les intérêts de Chemin de fer le Grand Nord du Canada dans la région : la ligne entre Kaslo et Slocan, l'International Navigation & Trading Company, la ligne entre Bedlington et Nelson et la ligne entre Kaslo et Lardo-Duncan. La compagnie n'engrange pas beaucoup d'argent et se déclare en faillite en 1911. En 1900, KR&N construit le SS Kaslo dans son chantier naval de Mirror Lake. À l'époque, c'est le bateau le plus impressionnant sur le lac Kootenay. L'infortunée KR&N passe son temps à faire compétition à CFCP jusqu'au retrait de ses bateaux qui sont devenus trop vieux ou, dans le cas du SS Kaslo, qui ont subi des dommages.

International Navigation & Trading Co.

L'International Navigation & Trading Company (IN&TC) est créée à partir de l'Alberta and BC Exploration Company à l'occasion d'une restructuration de celle-ci résultant de coûteuses poursuites en justice engagées par les créanciers de la Bonners Ferry and Kaslo Transportation Company et de travaux de mise en valeur des terres n'ayant pas abouti au sud de Kuskonook. L'IN&TC construit le SS International pour accompagner le SS Alberta et pour faire compétition au vapeur Kokanee de la CKSN. Les bateaux de l'IN&TC assurent la liaison avec les trains de Nelson et Fort Sheppard à Five Mile Point qui s'en vont vers le sud jusqu'à Spokane via Marcus (État de Washington).

Alberta and B.C. Exploration Company

Avant de devenir l'International Navigation & Trading Co., l'Alberta and B.C. Exploration Company achète en 1893 le SS State of Idaho, alors que le bateau vient de s'échouer au mois de novembre de cette même année. Une fois restructurée et rebaptisée (IN&TC), la compagnie lance en 1895 le SS Alberta, juste réparé.

Bonners Ferry and Kaslo Transportation Company

Pour profiter du boom minier de Slocan, la nouvelle Bonners Ferry and Kaslo Transportation Company construit un vapeur à une roue. En 1893, elle construit le SS State of Idaho en 42 jours à Bonners Ferry (Idaho). Le lancement du bateau coïncide avec le ralentissement de l'économie et la diminution rapide du trafic sur le lac Kootenay. La compagnie accumule alors rapidement les déboires financiers et elle doit rester au nord de la frontière internationale pour éviter de payer ses créanciers en Idaho. L'échouage du SS State of Idaho sur une berge rocheuse au sud d'Ainsworth Hot Springs sept mois après son lancement entraîne la disparition de la compagnie. Le bateau est immédiatement vendu à George Alexander pour la somme de 350 $ avant d'être réparé et rebaptisé le SS Alberta.

Nelson and Lardo Steam Navigation Company

Fondée par John Paterson, August Menenteau et John Campbell, la Nelson and Lardo Steam Navigation Company achète en 1893 le SS City of Ainsworth aux constructeurs du bateau. La compagnie s'engage sous contrat à livrer le courrier entre Nelson et Lardeau (Lardo à cette époque) et cette activité suffit à occuper le SS City of Ainsworth. En 1897, la compétition se faisant plus intense, la compagnie se voit forcée de vendre le SS City of Ainsworth à George Kane, de Kaslo.

Chantiers navals

Chemin de fer Canadien Pacifique - Nelson

Le premier chantier naval de Nelson est situé juste à l'ouest de la ville. Les SS Nelson, Moyie et Kokanee ainsi que les premiers remorqueurs sont construits dans ce petit chantier naval. En 1901, ayant besoin de plus de place pour la construction et l'entretien de la flottille en service sur le lac Kootenay, CFCP déménage le chantier naval vers des lieux plus spacieux à l'est de Nelson. Les SS Kuskanook et Nasookin et les gros remorqueurs sont construits sur ce nouveau site. Ce chantier naval est utilisé par CFCP jusqu'en 1958 lorsque la compagnie met fin à ses services sur le lac Kootenay.

Kootenay Railway and Navigation Company - Lac Mirror

Premier bateau à sortir du chantier naval du lac Mirror, le SS Argenta, lancé en 1900, est un bateau utilitaire, contrairement au projet suivant, le SS Kaslo, qui sera terminé la même année. Le petit chantier naval, où sont construits et entretenus les bateaux pour la Kootenay Railway and Navigation Company, ne comprend qu'un petit ensemble d'ateliers et un bureau. Il est situé entre les rives du lac Kootenay et le petit plan d'eau connu sous le nom de lac Mirror.

Le SS Moyie en construction
Le SS Moyie en construction au premier chantier naval de Nelson, situé à l'ouest de la ville. 1898 Mention de crédit - photo : Touchstones Nelson Archives
Chantier naval du lac Mirror
Le chantier naval de KR&N au lac Mirror avec le SS Kaslo en construction sur les glissières. 1900. Mention de crédit - photo : Touchstones Nelson Archives
Le remorqueur Grant Hall au chantier naval de Nelson
Le remorqueur Grant Hall de CFCP au chantier naval de Nelson. Les glissières et l'entrepôt sont visibles en arrière-plan. Mention de crédit - photo : Touchstones Nelson Archives
Le SS Moyie au chantier naval
Le SS Moyie sur les glissières au chantier naval de Nelson. Mention de crédit - photo : Touchstones Nelson Archives
Le SS Nasookin au chantier naval de Nelson
Le SS Nasookin sur les glissières au chantier naval de CFCP à Nelson avant son lancement en 1913. Mention de crédit - photo : collection privée