Touchstones Nelson: Museum of Art and History Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada

Voyager sur un vapeur à une roue

Voyage sur le lac Kootenay

The Arrow Lakes News, Nakusp (C.-B.)
Juin 1927

« Il est exactement 4 h 30, capitaine! », lance un homme sur le quai de Nelson. Le signal de départ retentit aussitôt : « tuuuuuut... » Les amarres sont larguées, les derniers passagers montent à bord en courant et la planche d'embarquement est tirée sur le pont. « Clong-clong... », la roue à aubes se met à battre l'eau et le bateau part en marche arrière. Un autre « clong-clong... » et le bateau repart en avant.

Le traversier chargé de voitures et de passagers passe à quelques centaines de mètres devant le vapeur.

Notre méditation est interrompue par le commissaire de bord qui vient nous demander de présenter nos titres de transport.

Nous contemplons ensuite la jolie ville de Nelson, qui s'éloigne à l'horizon, et nous remarquons le drapeau en berne sur la falaise, en l'honneur d'un habitant de la cité qui vient de mourir.

Tous les bâtiments en bordure du lac sont bien connus de l'écrivain qui a passé des années à Nelson. Nous remarquons avec plaisir la sonnette qui enfonce les pieux pour les travaux de rénovation tant attendus. Aucun pique-niqueur en vue alors que nous passons devant le parc Connought. Il fait un peu trop frais pour sortir se promener ces temps-ci.

Le chantier naval est lui aussi presque désert. On n'y voit que deux hommes. Aucun vapeur n'est en réparation ces jours-ci. Un remorqueur est amarré à côté de deux barges et un groupe d'hommes et de jeunes garçons pêchent de son pont.

Alors que nous passons le parc et le terrain de camping, de jeunes garçons à bord de canots à rames propulsent leurs embarcations vers nous pour jouer dans les vagues du Kuskanook. L'exercice les rend fous de joie. Ils viennent tous les jours à la rencontre du bateau.

Nous venons juste de passer un objet mystérieux pour ceux qui le voient pour la première fois : trois piliers plantés dans la barre de sable avec des panneaux peints en blanc sur trois côtés. Une lanterne est juchée au sommet de la structure. Elle reste allumée nuit et jour mais on ne la distingue qu'une fois la nuit tombée. Il s'agit d'une aide à la navigation de nuit.

Le train de Procter passe le long de la rive du lac. Longue file de wagons remplis de coke, de minerais et de bestiaux, quelques wagons couverts, un wagon-grue et le wagon de queue. Je me demande combien de clochards sont à bord!

Une vedette blanche passe à toute vitesse. Elle ramène un groupe de pique-niqueurs à Nelson.

Nous acceptons avec gratitude l'invitation qui nous est faite de visiter la timonerie. C'est la plus spacieuse de toutes celles que nous avons visitées sur les bateaux affectés au service de transport sur les lacs intérieurs. Le Kuskanook nous laisse en fait une très bonne impression. Le bateau semble avoir été conçu pour être le plus confortable possible. Les cabines et les salons sont plus spacieux que sur n'importe quel autre bateau. Et il s'agit en plus du bateau le plus rapide du lac.

De là, nous pouvons mieux contempler le lac et ses berges.

Le niveau du lac a bien monté et de nombreux morceaux de bois flottant encombrent le lac.

Le pilote annonce que notre premier arrêt sera à Harrop. Habituellement, il y a beaucoup d'autres arrêts le long du voyage.

À ce temps-ci de l'année, les arbres et les prés rivalisent de couleurs printanières. Partout, l'œil rencontre des scènes plaisantes au regard. De confortables fermes se laissent parfois entrevoir entre les arbres.

Nous passons à tribord une autre bouée et un pêcheur à la ligne.

Et maintenant, nous doublons une chaloupe à moteur qui remorque une estacade de billes.

Un autre traversier passe juste derrière nous alors que nous approchons du quai de Harrop Landing.

Le bateau ne s'y attarde pas car aucun passager n'est là pour monter à bord. Quelques boîtes de crème sont débarquées à la hâte et le signal de départ, trois coups de cloche, est donné. Harrop a toutes les apparences d'une communauté agricole prospère.

Le prochain arrêt est Sunshine Bay. Personne en vue. On ne débarque qu'un passager et un conteneur de lait vide.

Nous arrivons ensuite à Fraser Landing.

On peut voir de là l'entrée du lac principal. Bientôt, le pilote siffle le signal du départ pour Procter. Deux barges chargées de wagons à marchandises sont en attente avec leurs escortes, les remorqueurs. Un groupe de wagons est stationné sur la voie de raccordement.

Nous passons le sanatorium de Balfour sur notre gauche. Cet établissement est inactif depuis la fin de la guerre. Il servait d'hôtel avant le début des hostilités.

Procter est vraiment un village dynamique. Saviez-vous qu'ils ont même une taverne? Le dépôt vient d'être repeint. Il n'y a pas d'agent à demeure ici.

Quelques minutes plus tard, le vapeur Nasookin, de Kootenay Landing, passe la pointe. Il vient s'amarrer de l'autre côté du quai et décharge sur notre bateau sa cargaison et ses passagers à destination de Kaslo. Le Nasookin lance un majestueux « touuuut » et continue sa route vers Nelson. Nous larguons nous aussi les amarres et poursuivons notre périple. Le spectacle de ces deux magnifiques vapeurs côte à côte est inoubliable.

Nous pénétrons dans le lac principal et virons à gauche. Nous croisons maintenant sur le territoire des pêcheurs de saumons. Nous nous remémorons d'exaltantes sorties de pêche. Nous avons hâte de rejoindre les canots à rames qui s'en donnent à cœur joie.

Notre premier arrêt est à Queen's Bay. Un très joli nom. La baie est certainement très pittoresque et elle mérite bien son nom.

Nous traversons ensuite le lac pour rejoindre Kootenay Bay. Nous y déchargeons quelques meubles. Nous repérons avec surprise une berline Chevrolet sur le bas-côté de la route. Quelqu'un nous explique que la voiture s'est imposée même ici où il n'y a que quelques kilomètres de route.

Deanshaven est un endroit très intéressant. Le Kokanee, un vapeur abandonné, est amarré ici et sert de quai. Quatre ou cinq bateaux entourent le vieux navire. Une chaloupe est partiellement submergée. Il serait intéressant d'apprendre l'histoire de ce vapeur. Son propriétaire actuel l'a transformé en hôtel.

Ainsworth est original par bien des aspects. Son quai en ciment est construit sur la roche. La ville est elle-même bâtie sur les pentes d'une colline. On aperçoit plusieurs magasins et la ville semble être prospère. Des conteneurs de minerai sont également visibles, trahissant ce qui a fait la richesse de cette communauté.

Nous arrivons à Princess Creek à 8 h 25. Un homme seul attend sur le quai. Quelques outils sont débarqués. Le tunnel de cette mine, qu'on distingue aisément du bateau, a une section d'environ 1 m2 et une longueur d'environ 250 m. Ce site deviendra un jour une mine importante. Le tunnel proposé aura une longueur de 1,1 km.

On ne voit pas facilement Riondel du bateau. Les grands bâtiments de l'usine sont en vue. Ils se situent juste à côté du quai. L'éclairage électrique illumine le quai et les environs comme s'il faisait jour. La ville se situe en contrebas et compte environ 200 habitants.

On peut voir Kaslo d'ici. Nous repartons d'ailleurs dans cette direction. Kaslo est un endroit charmant. Sa baie naturelle offre un large abri pour le quai et les nombreux garages à bateaux. Kaslo est connu pour ses eaux poissonneuses et ses cerisiers. L'avenue des cerisiers (Cherry Avenue) est un endroit magnifique quand les arbres sont en fleurs. La ville compte environ 600 habitants. Elle est équipée de trottoirs en ciment et d'un système d'éclairage électrique. Elle possède également un parc et un parcours de golf.

Le voyage de Nelson à Kaslo est vraiment plaisant. On le ferait bien au moins une fois par an.

Narration : Ken Lamb

Le vapeur à une roue Kuskanook sur le lac Kootenay

Pour lire cette média, vous devez avoir installé le plugiciel Flash. Vous pouvez le télécharger ici.

AUDIO: Voyage sur le lac Kootenay

Description du fichier audio : The Arrow Lakes News, Nakusp (C.-B.) - Juin 1927

Télécharger le fichier audio

VIGNETTE: Voyager sur un vapeur à une roue

Description du fichier média : Partez en voyage sur un vapeur à une roue! Donnez votre billet et allez vous asseoir dans la salle à manger. Trouvez ensuite votre cabine et débarquez finalement sur un rivage perdu avec tous vos bagages.

Passagers - Le vapeur à une roue Moyie

Pour lire cette média, vous devez avoir installé le plugiciel Flash. Vous pouvez le télécharger ici.

VIGNETTE: Voyager sur un vapeur à une roue

Description du fichier média : Partez en voyage sur un vapeur à une roue! Donnez votre billet et allez vous asseoir dans la salle à manger. Trouvez ensuite votre cabine et débarquez finalement sur un rivage perdu avec tous vos bagages.

Télécharger le fichier vidéo

Galeries + Média

Autres galeries