Touchstones Nelson: Museum of Art and History Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada

Mabel (Timms) Tapanila

Novembre 1983

L'arrivée à Kaslo

Lorsque je suis allée à Kaslo, j'arrivais de Creston, ou d'Erickson. Nous avons pris le train jusqu'à Sirdar, puis Kootenay Landing où nous sommes montés à bord d'un gros bateau qui nous attendait. Je n'avais jamais vu un navire aussi gros, avec toutes ses lumières allumées. J'ai traversé [l'Atlantique] sur un gros bateau mais je ne l'ai jamais vu de loin. Ce bateau, qui nous attendait, accueillit tous les passagers et nous amena jusqu'à Procter. Il y avait là un hôtel, dont le gérant se nommait Snow. Tout le monde se réunit à l'intérieur pour attendre. C'était le lendemain de Noël et il faisait froid. Nous avons attendu à l'intérieur jusqu'à l'arrivée de l'autre bateau en provenance de Nelson. À son arrivée, nous sommes redescendus sur le quai pour embarquer. Ce deuxième bateau s'appelait « The International ». C'était un bateau associé à la ligne de chemin de fer entre Kaslo et Slocan. Nous sommes donc arrivés comme ça à Kaslo et quelqu'un, je ne me rappelle plus qui maintenant, proposait à qui voulait d'embarquer sur son traîneau tiré par un cheval. Nous sommes montés jusqu'à l'hôtel Kaslo où nous avons passé la nuit.

Le voyage jusqu'à Nelson

Le bateau partait à 5 h 30. Un petit déjeuner était servi sur le bateau pour ceux qui le désiraient. Ça coûtait soixante-quinze cents. Ça vous faisait arriver à Nelson autour de 9 h 30. Une fois là-bas, vous faisiez votre magasinage, vous redescendiez au bateau avant 17 h et vous étiez chez vous vers 21 h 30 - 22 h. Lorsque nous devions passer par Crawford Bay, deux fois par semaine, j'ai oublié quels jours exactement mais ça prenait deux heures de plus, alors nous essayions de voyager entre ces tournées.

C'était toute une expérience, en particulier à Noël, parce que nous avions l'habitude de rentrer chez nous à Noël pour rester avec mes parents pendant les fêtes. Le bateau, qui arrivait le soir, habituellement le vingt-trois décembre, était toujours bondé. Toutes ces personnes qui rentraient dans leur famille pour Noël. C'était le seul moyen d'arriver ici. Il n'y avait pas d'autre moyen voyez-vous; mais on s'amusait tellement sur le bateau! Tout le monde prenait le dîner parce que ça ne coûtait qu'un dollar.

C'était vraiment le bon temps. Avec l'âge, je me suis débrouillée pour aller m'asseoir à la table du capitaine parce que je m'étais fiancée à un marinier. Et oui, rien n'était trop beau pour moi à l'époque et j'ai marié un marinier!

Les pique-niques de l'école du dimanche

Oh! Il y avait les pique-niques de l'école du dimanche. Chaque été, il y avait une journée où toutes les écoles du dimanche se rassemblaient, nous allions à l'école du dimanche à l'époque. On a eu près de 240 enfants sur place une fois et on avait l'habitude de descendre à la baie Pilote, parce qu'il n'y avait rien là-bas. Les gamins adoraient le voyage à bord du vapeur; beaucoup d'entre eux ne sortaient jamais de la ville, alors c'était un peu la grande aventure pour eux. Les enseignants et les parents ou les gardiens ou ceux qui les accompagnaient… ils prenaient leur casse-croûte avec eux, une grosse boîte à lunch, et ils organisaient des courses et d'autres jeux pour les enfants. On arrivait là vers dix heures du matin et nous repartions en soirée, juste après dîner. On prenait le dîner assez tôt et puis on rentrait chez nous. Un soir, on avait près de deux cent quarante enfants là-bas, plus les adultes, et à la sortie d'Ainsworth, on s'est pris une terrible tempête. Elle est arrivée des terres et a balayé le lac. J'étais dans la timonerie avec le capitaine et le timonier a dû descendre pour surveiller les gamins et ils ont dû tous les rassembler dans la cale du bateau. Il m'a demandé si j'avais peur. Je lui ai répondu que non, que je n'avais pas peur, alors il m'a demandé de rester en haut et de m'occuper du projecteur. Le phare est suspendu à une corde vous voyez. Les mioches étaient complètement terrifiés. Le bateau roulait et tanguait fortement et ils ont eu du mal le matin à le descendre. Ils l'avaient attaché à la proue en l'enroulant avec un gros câble pour l'empêcher de se briser. Lorsque nous sommes arrivés à la hauteur de Mirror Lake, le capitaine était très préoccupé. Il ne voulait pas essayer d'accoster. Il ne fallait pas penser à aller là ce soir parce qu'il nous fallait d'abord trouver un moyen de rentrer chez nous. Il a dit que nous serions chanceux d'arriver à Kaslo sans problème supplémentaire. Donc nous sommes sur l'eau et il nous dit, je pense qu'on va remonter sur Shutty Bench pour sortir du vent. De là, nous pourrons faire demi-tour et remonter au vent. Voilà donc quel était son plan. Mais lorsque nous sommes arrivés ici, au phare, il n'y avait pas de vent, rien du tout. Le lac était d'huile et nous sommes rentrés sans problème aucun mais il était vraiment soucieux ce soir-là. Je vais vous dire une chose, j'étais moi-même terrifiée, convaincue que quelque chose allait arriver.

AUDIO : Mabel (Timms) Tapanila

Description du fichier audio : L'arrivée à Kaslo

Le vapeur à une roue International sur le lac Kootenay

Pour lire cette média, vous devez avoir installé le plugiciel Flash. Vous pouvez le télécharger ici.

AUDIO : Mabel (Timms) Tapanila

Description du fichier audio : L'arrivée à Kaslo

Télécharger le fichier audio

AUDIO : Mabel (Timms) Tapanila

Description du fichier audio : Le voyage jusqu'à Nelson

Mabel Timms en Kaslo, Avril 1916

Pour lire cette média, vous devez avoir installé le plugiciel Flash. Vous pouvez le télécharger ici.

AUDIO : Mabel (Timms) Tapanila

Description du fichier audio : Le voyage jusqu'à Nelson

Télécharger le fichier audio

AUDIO : Mabel (Timms) Tapanila

Description du fichier audio : Les pique-niques de l'école du dimanche

Mabel en Vancouver, c1940

Pour lire cette média, vous devez avoir installé le plugiciel Flash. Vous pouvez le télécharger ici.

AUDIO : Mabel (Timms) Tapanila

Description du fichier audio : Les pique-niques de l'école du dimanche

Télécharger le fichier audio

Galeries + Média

Autres galeries