Touchstones Nelson: Museum of Art and History Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada

LE SS NASOOKIN

Épave du vapeur à une roue Nasookin

Le SS Nasookin sur la plage près de la rivière Midge, sur la rive ouest du lac Kootenay, au sud de Procter. Photographie coloriée à la main. Mention de crédit - photo : Touchstones Nelson Archives

Faits Saillants

NASOOKIN

Construit en : 1913

Lieu : Chantier naval de Nelson

Compagnie : Chemin de fer Canadien Pacifique

Retiré en : 1947

Remarques : À la fin de la construction de la voie ferrée entre Kootenay Landing et Procter en 1930, il est utilisé comme transbordeur pour les automobiles et fait l'objet d'importants travaux de rénovation.

Images supplémentaires

Le SS Nasookin

Le vapeur à une roue Nasookin avec un groupe d'excursionnistes à bord

Lancé en 1913, le SS Nasookin devient immédiatement le porte-drapeau de la CFCP pour le service qu'offre cette compagnie sur les lacs et les rivières de la Colombie-Britannique alors qu'elle se prépare à un flux croissant de touristes dans le sud-est de la province. Cette expansion mal programmée - la Première Guerre mondiale éclate en 1914 ¬- ne se limite pas au lac Kootenay. De grands bateaux, comme le SS Bonnington et le SS Sicamous, navires-jumeaux du SS Nasookin, ont pareillement été construits et mis en service sur les lacs Arrow et Okanagan. La CFCP a également construit plusieurs hôtels sophistiqués destinés à accueillir les touristes. L'hôtel de Balfour ne tarde pas à être reconverti en sanatorium pour les combattants qui rentrent avec la tuberculose. Durant cette période mouvementée, le SS Nasookin sillonne les eaux du lac Kootenay le long du « Crow run », amenant quotidiennement à Nelson les passagers qui descendent du train à Kootenay Landing (près de Creston). Construit pour accueillir 500 passagers, le SS Nasookin est un véritable palace flottant avec ses 54 cabines, une salle à manger complète et plusieurs salons fumeurs et salons pour dames. Lorsque le bateau s'approche de Nelson à la nuit tombée, il lance un coup de sifflet et allume toutes ses lumières en guise de signal. Les habitants de Nelson adorent venir à la rencontre des passagers qui débarquent sur le quai de la ville.

La coque en acier du SS Nasookin contribue à sa longévité. Le bâtiment a quatre ponts plus la timonerie, située à 15 m (50 pieds) au-dessus de la ligne de flottaison. Le pont principal comprend la grande zone réservée aux marchandises, la cuisine, le garde-manger, la chambre froide, la salle Express et les quartiers de l'équipage. Le pont inférieur abrite la salle à manger, d'une capacité de 48 convives, au centre du bateau, bordée de chaque côté par les cabines. Le salon fumeurs pour les hommes est situé à l'avant, le salon pour dames à l'arrière. La salle à manger, élégamment aménagée, avec ses nappes blanches, son service en argent et ses serveurs en uniforme blanc, est éclairée par des prises de jour colorées installées tout autour du plafond. Un joli escalier en bois donne accès à un hall d'où il se divise pour accéder aux côtés bâbord et tribord du pont. Le salon d'observation réservé aux dames (à l'avant) est décoré de meubles en vannerie tandis que celui des hommes, qui sert également de fumoir, à l'arrière, est équipé de grandes chaises en chêne, de tables et de crachoirs. On accède aux cabines de ce pont par le balcon situé au-dessus de la salle à manger dotée des prises de jour colorées. Le pont suivant abrite 18 cabines qui s'ouvrent sur un large couloir commun s'étalant sur toute la longueur du pont. Ce pont comprend également les quartiers des officiers, un salon d'écriture et une salon d'observation. On accède à la timonerie par le pont extérieur. Chacun des ponts donne accès à des zones extérieures et ce dédale donne au bateau l'aspect d'un gâteau de mariage flottant.

Le 30 avril 1913, près de 2 000 personnes viennent assister au lancement du SS Nasookin qui doit quitter la rampe du chantier naval de Nelson pour plonger dans les flots. La descente de la rampe ne se déroule néanmoins pas sans problème. Les rondins commencent à fumer sous l'effet de l'incroyable friction et le SS Nasookin arrive dans l'eau penché sur le côté. Wilf Hall, un vétéran de Nelson, se souvient de ce steward un peu trop enthousiaste qui, ayant rempli prématurément le bol à punch, ne put empêcher que le précieux liquide ne se renverse lorsque le navire plongea incliné dans l'eau. Peu après son lancement, le SS Nasookin effectue son voyage inaugural en joignant Nelson à Kaslo, le 24 mai 1913, pour célébrer la fête de Victoria. Le 9 juin, le SS Nasookin cède la place au SS Kuskanook, qui restera en service jusqu'à l'ouverture de la ligne de chemin de fer de la Southern Railway of British Columbia entre Procter et Kootenay Landing, le 30 décembre 1930. Le SS Nasookin peut atteindre la vitesse maximale de 16 nœuds (30 km/h) mais sa vitesse nominale moyenne en service est de 14,5 nœuds (27 km/h). La liaison entre Nelson et Kootenay Landing ne pose pas de difficultés majeures car l'arrêt prolongé à Kootenay Landing permet d'effectuer l'entretien général et le nettoyage du bateau. Le SS Nasookin est considéré comme le bateau le mieux entretenu de toute la flottille.

La fin des travaux de construction de la ligne de chemin de fer entraîne la mise hors service du SS Nasookin, le 30 décembre 1930. Le 17 avril 1931, le bateau reprend néanmoins du service comme traversier pour le gouvernement de la Colombie-Britannique. Il assure la liaison entre Fraser's Landing (en aval de Balfour) et la fin de la route à Boswell, sur la rive est du lac Kootenay. Une fois la route menant à Gray Creek terminée, le SS Nasookin raccourcit ses navettes et ne fait plus que des allers-retours entre Fraser's Landing et Gray Creek. Le pont surplombant en proue est supprimé pour permettre aux gros véhicules d'aller se stationner en travers de la proue, donnant lieu à des scènes inoubliables au cours desquelles certains véhicules finissent avec leurs trains avant et arrière à quelques centimètres du bord du bateau.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique achète le SS Nasookin le 22 février 1933. Les trois poutres principales sont coupées et le pont surplombant est tiré sur le côté à l'aide de câbles, l'étrave est raccourcie et la lisse de proue ramenée vers l'arrière. Au mois de mai de l'année suivante, le pont Texas est entièrement supprimé, le pont intermédiaire est démonté de la proue jusqu'à la cheminée et la timonerie est placée sur le pont galerie resté intact. Les matériaux provenant de ce démontage sont empilés sur le côté du navire, qui continue à faire passer les véhicules d'une rive à l'autre du lac Kootenay.

En 1947, le MS Anscomb remplace le SS Nasookin. Le SS Nasookin est alors vendu à N.C. Stibbs, qui le cède comme bateau d'entraînement à la Ligue navale du Canada. Lors de la montée exceptionnelle des eaux en 1948, le SS Nasookin se libère de son mouillage et dérive en aval jusqu'au quai de la ville où des hommes l'amarrent sans faire trop attention à l'endroit choisi. Lorsque les niveaux d'eau redescendent en 1949, le SS Nasookin vient se percher sur un mur en béton qui était jusqu'alors resté submergé. Sans support sous la coque, la membrure se brise. Le bateau est vendu en 1950 à Earle Cutler, qui organise son démantèlement et la récupération de ses pièces. La coque, la timonerie et le pont d'observation des dames sont remorqués vers l'amont en 1954, et ces deux dernières structures sont converties en boutiques d'artisanat. Aujourd'hui, le bateau est une résidence privée.

SS NASOOKIN À BOSWELL

Description du fichier média : Le SS Nasookin approche le quai de Boswell à la fin des années 1920. La séquence a été filmée par le révérend George R.B. Kinney alors qu'il était ministre du culte pour l'Église Unie du Canada. George Kinney a établi la Kootenay Waterway Mission d'où il partait pour visiter les communautés isolées par bateau. Ses films capturent la vie des gens à la fin des années 1920 autour du lac Kootenay.

SS Nasookin à Boswell

Pour lire cette média, vous devez avoir installé le plugiciel Flash. Vous pouvez le télécharger ici.

SS NASOOKIN À BOSWELL

Description du fichier média : Le SS Nasookin approche le quai de Boswell à la fin des années 1920. La séquence a été filmée par le révérend George R.B. Kinney alors qu'il était ministre du culte pour l'Église Unie du Canada. George Kinney a établi la Kootenay Waterway Mission d'où il partait pour visiter les communautés isolées par bateau. Ses films capturent la vie des gens à la fin des années 1920 autour du lac Kootenay.

Télécharger le fichier vidéo

LE SS MOYIE ET LE SS NASOOKIN À PROCTER

Description du fichier média : L'hôtel Outlet à Procter était une destination populaire pour les pique-niques du dimanche. Cette séquence filmée par le révérend George R.B. Kinney à la fin des années 1920 montre un groupe arrivé à bord d'un vapeur à une roue et qui se rend à l'hôtel pour une journée de festivités.

SS Moyie et SS Nasookin à Procter

Pour lire cette média, vous devez avoir installé le plugiciel Flash. Vous pouvez le télécharger ici.

LE SS MOYIE ET LE SS NASOOKIN À PROCTER

Description du fichier média : L'hôtel Outlet à Procter était une destination populaire pour les pique-niques du dimanche. Cette séquence filmée par le révérend George R.B. Kinney à la fin des années 1920 montre un groupe arrivé à bord d'un vapeur à une roue et qui se rend à l'hôtel pour une journée de festivités.

Télécharger le fichier vidéo

Galeries + Média

Autres galeries